Body of Work (2019)

Déscription

On a coutume de dire que la danse est une forme d’art éphémère qui n’existe que dans le moment de la représentation et qui disparaît tout de suite après. N’importe quel danseur vous dira le contraire. La danse et la chorégraphie laissent des traces qui habitent longtemps le corps. Ces traces sont parfois physiques et concrètes, elles résultent de l’accroissement des muscles ou encore du traumatisme d’une blessure. Mais ce sont surtout des traces fantômes qui demeurent ; la répétition et la mémoire des mouvements habitent et influencent continuellement le corps. Les danses vécues s’attardent encore aujourd’hui dans le corps des danseurs.

Dans Body of Work, Daniel Linehan explore cette idée en la mettant en relation avec son propre corps ainsi qu’avec l’histoire de son parcours personnel, en tant que jeune danseur et chorégraphe. Linehan propose une rétrospective archéologique, fouillant dans 15 années de créations chorégraphiques, découvrant des fragments encore et toujours présents dans son corps, après tant d’années. Il laisse ces traces persistantes lui répondre. Ses chorégraphies passées ont-elles d’autres choses à raconter ? Des choses qui, autrefois, étaient restées muettes ? À l’instar d’une cicatrice évoquant un souvenir révolu, de quelle manière les traces de son propre passé continuent-elles d’exister à travers son corps ?

Le solo prend la forme d’un souvenir à angles doux, jonché de failles là où les mouvements ont été oubliés, de distorsions là où d’autres ont été mal ressassés ou réimaginés. Gestes et fragments de ses chorégraphies sont combinés avec des gestes et des souvenirs intimes de son enfance, ainsi qu’avec des réflexions personnelles sur le monde dans lequel nous vivons.  En résulte une chorégraphie sur le passage du temps, qui reconnaît son inscription inéluctable dans notre présent.

Credits

Concept & performance Daniel Linehan
Dramaturgie Vincent Rafis
Œil extérieur Michael Helland
Conseils scénographiques 88888
Création costumes Frédéric Denis
Création lumières Elke Verachtert
Son Christophe Rault

Production Hiatus (Bruxelles, BE)
Coproduction deSingel International Arts Campus (Anvers, BE), Kaaitheater (Bruxelles, BE)
Résidences deSingel International Arts Campus (Anvers, BE), Art Centre BUDA (Courtrai, BE), Vooruit (Gand, BE)

Diffusion internationale Damien Valette (Paris, FR)
Avec le soutien des autorités flamandes

Daniel Linehan, Hiatus est subventionné par le gouvernement flamand et Creatieve Associate 2017-2021 au deSingel Campus des Arts International (Anvers, BE).

< >

Images

Presse

Calendrier

  • Body of Work 27 avril 2019, 20:30 Kaaitheater - Brussels, Belgium
  • Body of Work 26 avril 2019, 20:30 Kaaitheater - Brussels, Belgium
  • Body of Work 25 avril 2019, 20:30 Kaaitheater - Brussels, Belgium
  • Body of Work 2 mars 2019, 20:00 deSingel - Antwerpen, Belgium
  • Body of Work 1 mars 2019, 20:00 deSingel - Antwerpen, Belgium